La santé des forêts

Les arbres et peuplements forestiers ont toujours été sujets à des maladies, dépérissements et attaques de ravageurs. Les événements climatiques extrêmes actuels liés aux changements globaux amplifient la sensibilité des forêts face aux pathogènes.

Dans ce contexte, la veille sanitaire de nos forêts revêt une importance particulière.

Les Correspondants-Observateurs de la santé des forêts

La SRFB avec l’Observatoire wallon de la Santé des forêts (OWSF) et la Cellule d’Appui à la Petite Forêt Privée (CAPFP), participe au suivi sanitaire des forêts.

L’OWSF s’est doté d’un réseau de Correspondants-Observateurs auquel les forestiers volontaires de la SRFB et l’équipe de la Cellule d’Appui se sont intégrés. Aujourd’hui, ils sont formés pour observer et relayer l’état sanitaire des forêts privées.

Des problèmes sanitaires dans vos peuplements ?

Faites appel aux Correspondants-Observateurs

Ils viendront effectuer un diagnostic ! Ce service est gratuit pour les membres SRFB :
Contact CAPFP (moins de 5 ha) : info@capfp.be
Contact SRFB (plus de 5 ha) : isabelle.lamfalussy@srfb-kbbm.be

Le scolyte

L’épicéa subit actuellement de nombreuses attaques d’Ips typographe (scolyte) dans nos forêts suite principalement à son affaiblissement conséquent à la sécheresse.

L’Ips typographe est un coléoptère parasite de l’épicéa de la famille des scolytidae. Il est le plus grand ravageur forestier européen. Ce scolyte pond ses œufs sous l’écorce des arbres récemment déracinés ou cassés et sur les arbres affaiblis ou fraîchement abattus. Dans des circonstances favorables à sa reproduction (chablis ou sécheresse par exemple), l’insecte prolifère et s’attaque à des arbres debout et sains d’apparence.

L’insecte produit généralement deux générations par an mais une troisième est possible en cas d’été très chaud. L’insecte passe l’hiver sous écorce, si celle-ci est encore présente, ou dans la litière (uniquement les imagos, pas les larves). Les scolytes ne se développent pas sur les arbres sans écorce, secs et dépourvus d’aiguilles. L’évacuation de ces individus n’est pas prioritaire. Enfin, la présence d’arbres scolytés n’implique pas la mise à blanc du peuplement dans son ensemble.

Pour aller plus loin :

Documents

Sites utiles :

You are donating to : Devenir membre

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...